brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Message par John le Mer 25 Jan - 15:51

Résumé "bullet point" de la séance :

1) Décision de rejoindre le centre d'égodiffusion privé de NeuroteQ mentionné par le jeune scientifique Lucas et le chassis VIP. Mode commando discret dans les rues et première rencontre avec une nuée de drones chasseurs de têtes. Combat. Insistez sur le côté flippant et incongru des coupeurs de tête ! ==> Jerome

2) Passage en mode parkour dans les ruines d'un building effondré, le chassis et raven se blessent. Insistez sur le côté fin du monde, en particulier avec les news qui reviennent quand la toile est up à nouveau et qui précisent que c'est un bordel mondial ! ==> Crush

3) Rencontre avec un groupe de survivants, Crush leur propose de se joindre à eux... sous le regard médusé de tout le monde ! alors qu'ils s'apprêtent à accepter, une moisissure noire apparaît sur les murs et sur eux et ils se désagrègent. insistez sur le côté horreur alien inconnue qui fait grave flippé et la fuite éperdue en espérant que personne n'est contaminé ! ==> Anton

4) Arrivée (enfin) devant le building de NeuroteQ. La sécurité les laisse passer après un face à face tendue. Arrivée dans une pièce où une centaine de personne se trouve debout avec un casque sensoriel. 200 morphes sont inconscients par terre (les précédents upoloadés). Lucas, Raven et J vont voir les scientifiques qui s'affairent autour de la passerelle d'égo modifiée. La destination est une station spatiale de NeuroteQ en orbite autour de la terre... ça n'arrange pas l'équipe qui commence a tergiverser sur où va t'on, les menace t'on pour changer la destination, etc pendant ce temps les 100 "zombies" s'uploadent et tombent à terre inanimés ==> Raven

5) tout à coup un choc assourdissant venant de l'entrée : un énorme robot militaire fait irruption vaporisant les 3 pelés de la précédente fournée qui n'ont pas réussi à s'uploader. tout le monde se disperse et slalome entre les tirs (raven, kevin se font toucher) en se demandant comment on va survivre à cette menace inarrêtable. surtout que lucas a besoin de 5mn pour uploader tout le monde et changer la destination ! Crush, inconscient, charge le monstre sans espoir de le vaincre, cela fait diversion pour kevin qui s'approche dans son dos pour le pirater physiquement... ==> Crush

6) ...mais il se fait repérer et va se faire vaporiser quand anton se pointe avec une grenade EMP qui détonne en pleine tête du monstre, le laissant KO. kevin fonce, et prend le contrôle du monstre robotique pendant que son pilote a rebooté. lucas fonce à son tour et reprogramme la passerelle pour l'upload du groupe, pendant que J négocie avec un de ses contacts sur le réseau Liste@ pour obtenir une égodiffusion vers Mars. Tout le monde s'égodiffuse ==> Kevin


S02CR01 de Jerome / relecture+validation par Nico

Nous sommes tous sortie du bâtiment de  NeuroteQ. Le technicien "Lucas" qui nous a rejoins durant notre fuite est encore avec nous, tant qu'il nous ralentis pas.
un châssis métallique se dirige vers nous.
- Aider moi, je sais ou se trouve un centre privée NeuroteQ  pour l'ego diffusion
Nous sommes pris , au dépourvu, mais comme nous n'avions pas d'endroit précis ou nous rendre après notre  mission, nous l’écoutons et l’emmenons avec nous jusqu’à ce centre.

Nous partons donc, tout en essayant de rester discret, l’origine de tout ce merdier n'est pas claire, on ne sait toujours pas ce qui a provoquer tout ca.
Après quelque minute de marche , nous apercevons des drones , ils ont a  peut prés la taille d'une chaise , il se dirige vers des civils, surement les  urgences pour apporter les premiers secours au blessée, les choses ont l'air de commencer a s'organiser.
La scène se passe a une centaine de mêtres  de nous, mais je comprends que les 'soins' prodiguer sur ces victimes ne sont pas standards, En dessous du drone, une scie apparaît,  Il  immobilise  les victimes au sol , se pose dessus et repartent avec leur tête
Nous restons sans voix , durant quelques secondes, les drones , se dirigent vers nous , nous devons de reprendre nous esprit.

Nous nous cachons tant bien que mal parmi les décombres se trouvant dans la rue.
la première escouade de drone passe sans nous remarquer, le seconde aller faire de même quand l'un deux s’arrête,  Lucas et Kevin ont êtes repérés  pour une groupe de 5 se dirige vers nous

nous n’avons plus d'autre choix que de  contre attaquer  avant qu'il nous décapite.

Antone fait feu sur le 1er et le touche, leur blindage semble bien solide, je tire a mon tour , ne leur causant que peu de degat également.

Kevin lance un grenade l'electro-magnétique et réussit a en mettre 2 chaos

Les drones ripostent et nous recevons une rafale de tir, heureusement pour nous , ce ne sont pas de droids de combat et leur tirs passent loin de nous

Seul Crush  a reçut une éclat de balle, mais son armure semble l'avoir protégé

nous nous debarassons de ces 3  derniers loustique , et nous decidons ne pas restons la et acerlons vers le centre
avatar
John

Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Message par Lucas le Mer 25 Jan - 15:59

C’est La guerre ici !!!
Ok, on reprend vite le dessus, et on s’adapte.
Les mecs, on avance en formation : 2 devant pour ouvrir la marche, les civils au milieu, et les autres en queue de peloton, couvrez nos arrières !
Et nous voilà parti comme une petite troupe de combat. Anton, John et moi sommes aguerris a ce genre de situation, notre professionnalisme reprend vitre le dessus. Cette formation nous permets d’avancer à couvert, tout en nous protégeant les uns les autres.
On avance lentement, la rue est défoncée, les immeubles sont effondrés, les vitrines fracassées. On entend des tirs au loin. Le ciel est assombri, enfumé, d’une couleur orangeâtre, sombre, à cause des incendies qui se sont déclenchés suite aux explosions.

La toile est de nouveau Up, des images défilent…
Aucun logo n’indique la provenance des informations ... Les personnes filmées ont la peau étrangement bleue. Les scènes se déroulent en Asie et en Afrique. Des civils lancent des cocktails molotov sur des blindés en manœuvre, des hélicoptères se crashent. Un bâtiment s’effondre sous les tirs de missiles… des troupes en armure de combat encadrent un camp de prisonniers. Tout à coup, un blindé se retourne et anéantit son escouade….. grshhhhh L’image a disparu.

La progression est lente ici, et c’est les mêmes décors. Tout à coup, l’on arrive au bout de la rue. Pas de passage possible, il faut escalader ce building, effondré juste devant nous.
On aide les gars comme on peut, mais le châssis, Wen, et Raven, font un faut pas et se blessent. Rien de grave, on continu d’avancer et on franchit l’obstacle sans trop d’encombres.


Dernière édition par Lucas le Ven 9 Juin - 10:48, édité 2 fois
avatar
Lucas

Messages : 34
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Message par Silviu Proca le Mer 25 Jan - 16:05

Le groupe continue à avancer. J'ai du aider le jeune scientifique à avancer parmi les décombres. Il fait des efforts pour ne pas nous retarder, la douleur se lit sur son visage, mais il ne baisse pas les bras et avance bon gré mal gré si bien que je renonce à l'idée de lui mettre une balle dans la tête tout de suite. Sun Tzu disait "On doit toujours peser ses décisions en fonction de l'opportunité des circonstances". S'il suit et ne pose pas de problème je ne vois pas de problème à sa présence, s'il nous aide nous l'aiderons mais ne devons pas perdre de vue notre cible. Quand à lui, le VIP pourra nous être utile soit en nous récompensant soit pour servir de monnaie d'échange avec Neurotech.
Nous approchons de l'endroit indiqué et nous déployons autour d'une carcasse fumante de camion devant un bâtiment à moitié écroulé lorsque nous apercevons des silhouettes dans celui-ci. Je devine au moins un homme avec un fusil mais il ne semble pas vouloir nous tirer dessus, du moins si c'était le cas il l'aurait déjà fait. Afin d'éviter tout risque qu'ils prennent peur et que cela se termine en fusillade je lui fait signe de la main de la façon la plus amicale possible dans ce type de situation. L'homme ne tarde pas à répondre, nous faisant signe de venir. Je mets en route la troupe, indiquant quand même aux autres d'ouvrir les yeux. Nous débarquons dans le bâtiment et y trouvons un groupe d'une dizaine d'hommes armée mais qui ne semble pas être des militaires. Dialoguant un peu avec eux on apprends vite qu'ils n'ont pas plus d'information que nous sur ce qui se passe dans cette satanée ville. Alors que nous nous apprêtons à nous éclipser, cet abruti de Crush leur parle du centre d'Ego diffusion et leur propose de se joindre à nous. Nous jetons tous un regard noir à Crush mais vu qu'il n'est plus trop possible de revenir en arrière face à dix humains apeurés et armés je commence à me faire à l'idée que nous allons devoir emmener cette troupe d'êtres inférieurs et très probablement inutiles.

Mais il semble que le destin ait déjà décidé pour nous. Une moisissure noire commence à apparaître sur les murs, puis sur un des hommes, puis un autre. Mon sang ne fait qu'un tour, des armes bactériologiques de type nano-nué. L'homme médusé commence à s'agiter et à fondre en hurlant suivit par ses équipiers. Je crie "NANONUE!!!!" et commence à courir pour sortir du bâtiment. Heureusement le reste de l'équipe est prompt à réagir et me suis. Fort heureusement on ne perds personne dans la panique qui s’ensuit et aucun d'entre nous n'est contaminé.
Sun Tsu disait "Il est préférable de préserver un pays à le détruire ", je me fais la réflexion qu'il ne sert à rien de prendre une ville si on la détruit, tout cela n'a aucun sens.
avatar
Silviu Proca

Messages : 34
Date d'inscription : 20/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://minibattlefield.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Message par Raven le Mer 25 Jan - 16:07

Nos pas nous mènent finalement à destination.
Un bâtiment par chance presque intact, avec une des dizaines de personnes qui se pressent sur une porte vitré blindée. On se fraye un chemin, armes au poing et on tombe devant 2 mecs de la sécurité.

-Laissez-nous entrer ! Nous avons 2 personnes de NeuroteQ avec nous, s’exclame John
-Pas question, ne répond l’un des agents.
-Lucas arrive alors à coté brandissant son badge
-Je suis le Pr Lucas et voici le Pr Adrien Duffour. Laissez-nous entrer, s’il vous plait. Ils nous ont escortés jusqu’ici.
Le mec a pas l’air de vouloir, je le regarde mauvais, puis finalement il nous fait signe qu’il va ouvrir.
On se dégage un espace, et on entre dès que la porte s’ouvre. Celle-ci se referme immédiatement après nous, laissant les gens s’écraser dessus.

Une fois l’entrée franchit, on nous conduit dans une salle, située derrière une autre porte.
Au moins 200 morphes sont à terre, allongés.  Une centaine d’autres sont debout, un casque sensoriel sur la tête. Je n’avais jamais vu ça.
-He bien, ils n’ont pas lésiné sur les moyens. On dirait qu’ils ont modifié l’installation pour uploader plusieurs dizaine d’égo en même temps. C’est très impressionnant et très inhabituelle. commente Lucas d’un air connaisseur. Ils sont sur le point d’uploader tout ce monde d’un coup.
Lucas, Raven et John, vont discuter avec les scientifiques, histoire d’en savoir un peu plus… j’entends dire que les égos vont être uploadés vers une station orbitale de NeuroteQ, en orbite autour de la Terre. A peine dit, les 100 corps tombent au sol, inerte.
Ca chauffe on dirait, personne ne veut être uploadé sur le site de NQ…
avatar
Raven

Messages : 10
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Message par Lucas le Mer 25 Jan - 16:13

-Non mais ca va pas ? On va pas aller se jeter dans la gueule du loup chez NeuroteQ.
-On va sur Mars, s’exclame John, j’ai des contacts la bas.
-Ok, mais faut changer la destination dans le système… BOUMMMMM
Un choc assourdissant vient de l’entrée… on entend comme des pas mécaniques et la porte d’entrée explose ! Un énorme robot militaire nous pointe et tire de son canon. Les 3 techniciens de NeuroteQ n’ont pas le temps de se protéger à temps et se font exploser d’un coup…
-Je reprogramme la destination, mais il me faut 3mn… débrouillez-vous les mecs, leur hurlai-je dessus.
-John, donne-moi la destination, vite !.
Crush, John et Anton se répartissent dans la salle, et ouvrent le feu sur le Méca.
Ça touche, mais ça ne fait pas trop de dégâts... Je perds le fil du combat, occupé à reprogrammer la destination : Mars…
Pendant ce temps John, se connecte sur le réseau, et trouve de l’aide auprès de ses contacts.
-Aller les mecs, tenez bon, on y est presque ! Mettez tous un casque, et tenez-vous prêt. Il me faut encore une minute. John, dépêche, file la destination !
Je regarde dans la pièce, pour voir où ils en sont. Spencer et Raven sont au sol. Je crois qu’ils se sont fait toucher, mais ils ont un casque.
John, Anton, Crush et Sven sont équipés aussi… Mais le Méca est toujours là.
D’un coup, je vois Crush hurler, sortir de sa planque et ouvrir le feu comme un dément sur le Méca…
Il est fou, me dis-je… Mais j’aperçois Spencer derrière qui tente de s’approcher furtivement de l’engin mortel…


Dernière édition par Lucas le Ven 9 Juin - 10:49, édité 3 fois
avatar
Lucas

Messages : 34
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Message par Wen le Mer 25 Jan - 16:16

Mon seul et unique objectif est ce petit trou de quelques millimètres dans lequel je dois glisser la prise Jack. Le réseau est tombé mais je peux encore attaquer réellement ce monstre en me branchant physiquement dessus ! Physiquement, je ne pensais pas qu’un jour je pourrais encore me brancher sur une machine de cette manière … En fait je ne pensais pas que le réseau pourrait tomber. Je ne pensais non plus qu’un jour je pourrais mourir autour de gens qui pensent que je m’appelle vraiment Kevin !
Je dois réussir à me brancher sur ce golem de métal et de circuits afin de l’empêcher de nuire. Alors que Crush lance son attaque désespérée sur le monstre, je m’approche aussi vite et discrètement que je peux. Mon enveloppe devrait me permettre cette subtilité mais … car il y a un mais. Le pilote de l’instrument doit être sacrément bon car dès que j’entre dans son espace vital, le tronc pivote et ses armes chauffent pour me réduire en miette. Je vais donc mourir en Kevin !
Alors que j’entame ma dernière prière au réseau tout puissant, je distingue sur ma gauche un Anton plus rapide qu’un upload illégal qui saute directement sur le robot tueur. Je comprends !
La grenade EMP s’accroche sur la tête du robot et détonne dans un fracas assourdissant. Je dois agir. Peut être que ce répit ne suffira pas mais je dois essayer. Je saute à mon tour sur le géant d’acier et dans un geste aussi prompt que désespéré, je détruis la trappe qui protège la prise jack. Le robot est toujours a l’arrêt lorsque je réussis enfin à brancher la connexion directe.
Mon corps n’existe plus. Je ne suis plus qu’une pluie de données dans un monde sans lumière. Je dois désormais acculer le pilote dans son antre afin qu’il ne prenne plus le contrôle de la machine. Le code sort de ma spirale et forme des barrières de protection pour me protéger lors de mon travail de sape.
A ce moment le pilote refait surface mais sa représentation virtuelle est sonnée. Je vois bien qu’il tente une attaque pour me chasser du module de pilotage mais mes barrières tiennent. Ma spirale de données l’entoure, le larde de coups et il est bien obligé de lancer une procédure de reboot ! Voilà, nous sommes tranquille pour quelques minutes mais il va falloir s’égodiffuser rapidement.
Alors que mon corps redevient actif dans le réel, je vois le jeune scientifique s’acharner sur la machine d’égodiffusion pour entrer de nouvelles coordonnées. Ce serait dommage de se retrouver avec nos amis de NeuroteQ…
Ces coordonnées ont été fournies par Jay. Pendant le combat, il n’est pas resté inactif et il a contacté une connaissance sur le réseau Liste@. Le temps d’attente pour la réponse est angoissant. Nous savons que nous pouvons mourir ici pendant la procédure d’égodiffusion si le pilote reprend le contrôle de son engin de mort. Mais il règne un calme de professionnel. La réponse arrive finalement. Le jeune scientifique entre les coordonnées définitives pour l’égodiffusion et c’est sans regret que j’abandonne mon corps boosté sur cette planète en guerre.
avatar
Wen

Messages : 20
Date d'inscription : 22/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 02 du 09/12/2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum