brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par MJ le Lun 23 Jan - 10:41

Résumé "bullet point" de la séance :

1) Intro de Jérôme : briefing sur Mars (rester mystérieux sur son contenu exact pour ne pas trahir des secrets...) et égodiffusion vers Marseille.

2) Intro de Marc : Idem sur les aspects secrets de son implication, rester vague tout en donnant quelques détails mysterieux. Repérage sur le building de NeuroteQ et la cible Adrien Dufour puis organisation d’un meeting dans un bar louche pour que le commando se rencontre.

3) Arrivée au bar du Vieux Port (ajouter quelques détails sur Marseille pour faire ressentir l'ambiance), rencontre avec Anton, le chef d’équipe ultimiste, et les autres membres du commando. => Jerôme

4) Exposé de la mission. Discussion sur plan d'action, à partir des infos filées par Morphée (plan building, infos sur Dufour, code de sécurité du building, chef de la sécurité Herblain qui a des dettes...). Nico

5) Lendemain : journée de repérage et de récup du matos. La nuit, Romaric pénètre par le toit et se connecte au système de sécurité, implante un faux rdv dans l'agenda de Dufour + maintenance système incendie. => Romaric

6) matin du jour J : entrée de marc par l'entrée pour voir Dufour au 6ème et par le parking via une livraison pour les autres. Romaric coordonnée tout le monde. => Jerôme

7) Marc a son rdv avec Dufour et le "seringue" dans son bureau mais un jeune scientifique rentre dans le bureau à ce moment là, il l'assomme. Tout à coup blackout total des réseaux et tremblement de terre, la façade de l'immeuble explose ! Grosse panique dans les couloirs => Marc

8] Jerome et Nico entrent au 6eme et détruisent la vitre blindée pour aller récupérer Marc et la cible. Dans le bureau de Dufour le jeune scientifique reprend conscience et propose de les aider à s'enfuir... => Nico

9) Sortie par les escaliers et arrivée dans la rue au milieu d'une scène apocalyptique : un robot de combat dézingue les gens a tout va ! Le jeune scientifique indique connaître un centre d'égodiffusion privée de NEuroteQ située à proximité et qu'il peut les faire rentrer ! Un chassis basique, venu du même building NeuroteQ, s'avance vers eux et annonce avoir des informations secretes et être un VIP qui lui aussi peut aider le groupe à s'enfuir en échange de sa protection=> Romaric


Dernière édition par MJ le Mer 15 Mar - 12:24, édité 6 fois
avatar
MJ
Admin

Messages : 117
Date d'inscription : 19/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par John / Miller le Lun 23 Jan - 14:20

S01CR03 de Jerome / relecture+validation par Nico

Rappel du bullet point
Arrivée au bar du Vieux Port (ajouter quelques détails sur Marseille pour faire ressentir l'ambiance), rencontre avec Anton, le chef d’équipe ultimiste, et les autres membres du commando.

CR original
Je sors du centre d'égo-diffusion,
J'ai toujours la même  sensation  après une diffusion, celle ne  de plus contrôler correctement  mon corps.  
Et comme à chaque fois, je me pose les mêmes questions , que j'oublie aussi vite :
Ai je été dupliqué? Mais dans ce cas que devient ma pile corticale d'origine ? attendent-ils la confirmation de bonne réception pour l’effacer ?
Mais ce n'est pas le plus important, il faut que je me re-concentre,  J'essaie de me souvenir ma mission.
Apres une courte pose, mes idées sont plus claires. Néanmoins , mes gestes sont encore imprécis.

Je sors du centre et me dirige vers l'endroit indiqué pour retrouver les autres membres de cette mission ( suicide ). Alors que je m'approche de la porte vitrée, j'aperçois vaguement la forme d'un homme de carrure, les muscles saillants. L'image de mon morphe cesse de se refléter dès que les portes s'ouvrent. J'ai tellement l'habitude, que je ne prends même plus le temps de me regarder, avant de partir.

Il fait chaud, à croire que le Sahara s’étend  jusqu'ici.
Je cherche l'adresse du lieu de rencontre, et le trajet s'imprime en réalité augmentée grâce a mon implant. Ce n'est pas très loin, je décide d'y aller a pied.
Marseille ressemble à l'image que je m’en faisait, une vielle ville , qui n'a plus l'air d'avoir été entretenue depuis des dizaines d’années, les ruelles sont sombres malgré le fait que  l'on soit en pleine  journée. Je ne croyais pas à ces histoires comme quoi le choléras serait présent dans cette ville. Mais je dois me rentre a l’évidence , c'est surement vrai.
Je presse le pas et arrive enfin.

Selon les indication, je monte à l'étage et toc a la porte.
On m'ouvre: A l’intérieur , plusieurs personnes sont déjà présentes. Anton semble être le leader de cette mission.
Nous nous présentons rapidement: Raven, Crunch, et kevin.
Bon , personne ne donne son vrai prenom ,pris de court  , je m'entends répondre :
- Bonjour a tous, je m’appelle John

Nous commandons de quoi boire et Raven nous présente la mission.

CR modifié par relecteur
modifs postées directement par le MJ sur le topic récit de la campagne
avatar
John / Miller

Messages : 25
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par Lucas / Duval le Lun 23 Jan - 14:28

S01CR04 de Nico / relecture+validation par Romaric OK

Rappel du bullet point

Exposé de la mission. Discussion sur plan d'action, à partir des infos filées par Morphée (plan building, infos sur Dufour, code de sécurité du building, chef de la sécurité Herblain qui a des dettes...).

CR modifié
Anton prend la parole ,et nous explique enfin la mission:

Messieurs,
La mission est une extraction non volontaire.
Nous devons extraire le professeur Ronald Dufour.
Il travaille chez NeuroteQ.
Morphée, dites nous en plus...

Morphée prend la parole:
Ok, Le Pr Dufour travaille donc chez NeutoteQ.
C'est un batiment de 10 étages. Les 3 premiers sont administratifs, 4 à 9 sont des laboratoires de recherche, le 10ème c'est la Direction.

J'ai des codes d'autorisation qui nous donnent accès aux 3 premiers étages.
Je sais aussi que le chef de la sécurité, Mr Herblain peut être soudoyé. Il a des dettes.

J'écoute ce mec parler, et franchement, je me demande ce qu'il fait ici. Il n'a rien d'un vétéran, et se la joue grave.. Rien a voir avec Anton ou John... J'espère qu'il est fiable.
Bon, coté matos, il nous assure pouvoir obtenir ce que l'on veut, on lui file chacun notre liste.

Le plan se dessine assez rapidement :
Spencer nous programmera un rendez vous avec le Professeur Dufour pour Morphée, qui lui fournit toutes les informations nécessaires pour être crédible.
Quant à nous, Spencer planifie une visite anti-incendie avec l'IA de l'immeuble... Ça nous permettra de pénétrer dans le bâtiment avec un camion.

Une fois infiltré, Kevin se connectera sur le réseau pour gérer le bâtiment et la sécurité... et nous assister.
Morphée rencontrera le professeur et l'anesthésiera. John et moi procéderons à l'extraction.
Anton nous couvrira d'en bas au cas ou.

Anton précise qu'une extraction de données de NeuroteQ est aussi souhaitable, ce qui nous oblige a exfiltrer la cible depuis le bureau de Dufour.

Facile !

CR modifié par relecteur
DONE


Dernière édition par Lucas le Mer 25 Jan - 16:02, édité 2 fois
avatar
Lucas / Duval

Messages : 35
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par MJ le Lun 23 Jan - 16:20

S01CR05 de Romaric/ relecture+validation par Jerome

Rappel du bullet point
Lendemain, journée de repérage et de récup’ de matos. La nuit, Romaric pénètre par le toit et se connecte au système de sécurité, implante un faux rendez vous dans l’agenda de Dufour et maintenance du système incendie.

CR original
C’est maintenant que je laisse monter l’adrénaline doucement. La récupération du matériel est toujours un moment important. C’est là ou l’on sait si on s’est trompé d’employeur ou pas. La capacité d’un commanditaire à obtenir du matos est un bon indicateur de ses capacités de paiement. Celui-ci est visiblement quelqu’un de bien. Le matériel de connexion est exactement celui que j’avais demandé. Décidément cette mission n’est pas banale. Déjà je possède les codes de sécurité avant la mission et j’ai du matos de premier choix. Certes je ne suis pas le premier venu mais cela semble presque trop facile. Il ne va pas falloir baisser la surveillance. Ce serait trop dommage de se faire niquer juste parce que je n’ai pas été assez vigilant. La perception du matériel se fait donc sans histoire et je dois maintenant faire mon repérage. Pour ce genre de boulot, je préfère faire ça la nuit.

La soirée marseillaise est particulièrement douce, environ 32°C. Le temps idéal pour faire un tour vers l’immeuble de la NeuroteQ. Je me connecte au réseau public et je commence à noter les emplacements des caméras, des drones de surveillance. J’essaie aussi de voir si des robots de combats sont stationnés sur le toit. Cela parait peu probable mais autant faire le boulot correctement. Une fois le repérage fini, il est temps de passer à l’action. Mon morphe est censé être du premier choix. Ce n’est pas la première fois que je l’utilise, j’ai même une certaine habitude, malgré tout, je reste toujours un peu ébahi devant les capacités phénoménales de distorsion du corps. Enfin, de ce corps …

Me voilà donc sur le toit de NeuroteQ, juste le temps d’un souffle. Je trouve rapidement ce dont j’ai besoin. La trappe d’aération de l’immeuble. Je dévisse rapidement la grille, j’avais pris soin de prendre les outils adéquats, et je me glisse dans l’espace exigu sans aucune peur des dizaines de mètres de vide qui s’étire langoureusement sous mon enveloppe.

Et ça commence. Je me connecte au réseau de maintenance et je vais enfin savoir si les codes que j’ai sont des faux ou pas. J’ai évidement soigneusement préparé ma fuite au cas où les codes ne seraient pas les bons mais l’employeur semble correct.

Je les transmets à la machine et me voilà en veille dans le système. Formidable ! Un boulot aussi simple et payé aussi bien, c’est une chance inespérée. Je vois par les caméras de surveillance et des spirales de données défilent devant moi. Je repère rapidement celles correspondant à Dufour et je les altèrent lentement pourapparaitrearaître le rendez-vous de Morphée. Ce type a l’air augmenté pour le social. Il ne devrait pas avoir de mal à faire avaler ses boniments à Dufour. C’est fait. Du beau travail. La colonne de données contient désormais mes données altérées et le système n’a même pas frémi. Maintenant il faut s’occuper de la maintenance. Pour faire entrer la camionnette et nos amis les gros bras, il faut bien un type comme moi pour modifier les dates des visites de maintenance du système incendie. La facilité  avec laquelle j’arrive à tromper le système me déroute encore. Décidément les codes d’accès couplés à un certain talent font bon ménage dans cette histoire…

Je n’ai plus qu’à attendre demain matin dans ce tuyau. Plus que quelques heures et je pourrais diriger cette opération. Presque de la routine …

CR modifié par relecteur
modifs postées directement par le MJ sur le topic récit de la campagne


Dernière édition par MJ le Sam 18 Fév - 14:02, édité 2 fois (Raison : relecture)
avatar
MJ
Admin

Messages : 117
Date d'inscription : 19/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par John / Miller le Lun 23 Jan - 16:44

S01CR06 de Jerome / relecture+validation par Marc

Rappel du bullet point
matin du jour J : entrée de marc par l'entrée pour voir Dufour au 6ème et par le parking via une livraison pour les autres. Romaric coordonne tout le monde.

CR original
Nous sommes dans le fourgon, Morphée descend du véhicule, il  finit a pied et se dirige seul vers le bâtiment, Nous  reprenons la route et nous nous dirigeons vers NeuroteQ

Arrivé devant le bâtiment, nous  prenons la voie pour les visiteur.

- J’espère que Kevin a bien entrée notre rendez vous dans leur agenda

Nous nous arrêtons devant le  portique de contrôle :

- Bonjour,  nous sommes ProtecIncendie, Nous sommes ici pour le contrôle des extincteurs
- Bonjour, Merci de  patentiez quelques instant , nous vérifions le planning des visiteurs.

Le portique se lève

- Merci d'avoir patientée, veuillez vous garer au seconde sous sol !

Nous entrons et nous nous garons a l'emplacement indiqué. Nous sortons tous et nous dirigeons vers l'escalier pour nous poster devant la porte du 6eme. Anton reste au rez de chaussée, pour couvrir nos arrière en cas de probleme.

Pendant ce temps,  Morphée est arrivée a l’accueil.  

- Bonjour

Une jeune  femme   visiblement plus occupée par sa muse , que par les clients, semble agacée  d’avoir été dérangée

- Bonjour ! , Puisse je vous être utile ?

- J'ai rendez vous avec le Professeur Dufour.

- Un instant, j'annonce votre venu.

Elle envoie un message , quelques secondes se passe puis :

- Son assistante arrive. Merci d'attendre.

Des l’arrivée de l’assistante d’Adrien, elle fait signe a  Morphée de le suivre. Ensemble ils prennent l'ascenseur jusqu'au 6eme étage.
Puis elle l'accompagne dans une salle d'attente.

- Je vais chercher Mr Dufour. Vous pouvez vous s’asseoir.

Elle part. et Morphée reste seul.

CR modifié par relecteur
TODO
avatar
John / Miller

Messages : 25
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par Raven le Lun 23 Jan - 16:49

S01CR07 de Marc / relecture+validation par Nico

Rappel du bullet point
Marc a son rdv avec Dufour et le "seringue" dans son bureau mais un jeune scientifique rentre dans le bureau à ce moment là, il l'assomme. Tout à coup blackout total des réseaux et tremblement de terre, la façade de l'immeuble explose ! Grosse panique dans les couloirs

CR original
Mon heure de gloire est arrivé. J’essaye de gardé les idées claires mais je me demande si j’aurai pas dû prendre un petit bleu pour me calmer. Je vais assurer et le plan est simple, enfin plus simple et moins morbide qu’au début.

Ils ont beau être des soit disant pros, l’idée de décapité le petit Four me plaisait pas trop, en dehors du coté illégal c’est super dégueulasse quand même.

Je me présente à la réception, mon speech est prêt et j’ai récolté assez d’information pour que ma couverture soit crédible. Je suis John Carter un des meilleurs commercial de la société Automata, une société spécialisé dans les IA autonomes. Le rendez-vous a été fixé par Kevin directement avec Dufour.

J’attends un petit moment avant qu’un assistant me récupère à l’accueil. Direction le 6ème étage, je fais un repérage des lieux et j’espère que Kévin enregistre et retransmet au reste de l’équipe. Adrien Dufour nous attend à notre sortie de l’ascenseur et l’assistant nous quitte. Nous sommes dans un open space, je me présente, il essaye de me couper l’herbe sous le pied en prétextant qu’il ne va pas avoir beaucoup de temps. Il ne le savait pas encore mais c’est Raven qu’il a en face de lui et c’était sans compter sur mon verve et mes arguments.

Après deux trois argument et mise ne bouche sur notre nouveau projet, il a l’air intéressé et prêt à me consacré du temps. Je l’informe sur la nature confidentiel du contenu de ma mallette et lui demande si il n’y aurait pas un endroit plus propice à lui dévoilé les secret d’Automata.

Je le suis dans une autre partie de l’Open Space qui mène directement vers une zone super sécur, c’était pas prévu au plan, on passe une porte blindé et sécurisé, Adrian a un passe spécifique avec lui. Je vais devoir lui subtilisé dès qu’il sera au pays des merveilles pour ouvrir à mes gentils compagnons avant qu’ils n’attaquent la serrure avec un Tank.

On est dans une pièce au mur opaque, je vais pouvoir opéré tranquillement, je le fait assoir et place la mallette juste devant lui en le mettant à l’aise en lui parlant du projet. J’ouvre la mallette et lance la vidéo du petit chat qui joue avec sa queue, il est déconcerté mais pas pour longtemps je profite de sa confusion pour lui enfoncer la seringue dans le coup et j’injecte le produit qui agis presque immédiatement.

J’ai à peine commencé à le fouiller pour récupérer le passe que la porte de la pièce s’ouvre et entre d’un coup un jeune, visiblement un scientifique tout chétif. Il remarque immédiatement que Dufour est inconscient, dans un réflexe je l’attrape par le bras et le hisse à l’intérieur de la pièce pour refermer la porte derrière lui. Je prétexte à un malaise d’Adrian pour le faire entrer mais ce qui l’attend c’est une rencontre mémorable avec mes quatre phalanges.

Je le sèche facilement et place son corps dans un coin. Je me prépare à sortir tranquillement pour aller ouvrir à mes camarades de jeu quand dans un vacarme assourdissant sans prévenir les vitres de l’immeuble explosent et la terre se met à trembler. Mon système de vision est troublé pendant un instant ce qui a pour effet de me rendre aveugle et je m’aperçois que toute mes connexions sont down.

C’est quoi cette merde, il y a une autre équipe sur le coup, on essaye de nous doubler. Plus de contact avec l’équipe en fait plus de contact avec personne. C’est la panique dehors.

Je reprends mes esprits, c’est pire que dans un de mes mauvais bad-trip. J’essaye de canalisé les gens et de les rassurer mais surtout j’essaye d’ouvrir cette putain de porte blindé avec le passe qui bien sûr ne fonctionne plus, merde et plus de contact avec l’équipe.

CR modifié par relecteur
TODO
avatar
Raven

Messages : 10
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par Lucas / Duval le Lun 23 Jan - 16:53

S01CR08 de Nico / relecture+validation par Romaric

Rappel du bullet point
Jerome et Nico entrent au 6eme et détruisent la vitre blindée pour aller récupérer Marc et la cible. Dans le bureau de Dufour le jeune scientifique reprend conscience et propose de les aider à s'enfuir...

CR modifié
Il a beau faire noir dans l’escalier suite au blackout, mes implants me permettent de voir malgré tout. Je sais que John aussi. On reprend notre équilibre après cette violente secousse, on se regarde, et on fonce !
On ouvre la porte, et on avance en se couvrant l’un l’autre, en mode tactique.
Les systèmes de secours indiquent les sorties par un marquage au sol. On se dirige vers la porte blindée que nous avait décrite Kevin. Elle est verrouillée, pas moyen de l’ouvrir.
On tire quelques rafales dans la vitre blindée et un bon coup de crosse pour finir d’exploser la partie supérieur.
Morphée est derrière et nous attend. On le suit vers le bureau du Dr Dufour.
Le mec est inconscient, dans son fauteuil, un autre gît par terre.

- Morphée, tu te charges du paquet, nous on t’ouvre un passage ! dit John

Alors qu’on s’apprête à partir, on entend :

- Laissez-moi venir avec vous !

C’est le gars par terre qui se réveille. On se regarde, on s'apprête à le laisser dans le bureau lorsqu'il dit.

- dehors c'est le blackout, je pourrais vous être utile pour sortir du batiment ...

Nous ne lui répondons pas, le sort choisira pour lui.
Il se relève, et nous suit. Manifestement, il veut pas nous quitter, et nous ouvre même les portes.
Il sort son propre badge pour ouvrir un accès, mais les systèmes sont toujours HS : On défonce la porte, on fonce par les escaliers. Avec toute cette panique, personne ne fais gaffe à nous et on sort dans la rue, comme tout le monde mais tout de même avec quelques armes d'assaut...

CR modifié par relecteur
DONE


Dernière édition par Lucas le Mer 25 Jan - 16:01, édité 1 fois
avatar
Lucas / Duval

Messages : 35
Date d'inscription : 24/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par MJ le Lun 23 Jan - 16:56

S01CR09 de Romaric/ relecture+validation par Jerome

Rappel du bullet point
Sortie par les escaliers et arrivée dans la rue au milieu d'une scène apocalyptique : un robot de combat dézingue les gens a tout va ! Le jeune scientifique indique connaître un centre d'égodiffusion privée de NEuroteQ située à proximité et qu'il peut les faire rentrer ! Un chassis basique, venu du même building NeuroteQ, s'avance vers eux et annonce avoir des informations secretes et être un VIP qui lui aussi peut aider le groupe à s'enfuir en échange de sa protection

CR original
Putain d’adrénaline ! J’aurais préféré que ce combat se déroule sur un réseau mais c’est ma putain de vrai vie que je pourrais perdre. Et mon enveloppe merde ! C’est pas gratos une saloperie comme ça.
Ils me paieront ça les salauds… Enfin en attendant je suis vivant mais je n’ai plus aucun contact avec les gars.
Il faut que je remonte. Tous le monde est entrain d’évacuer et il n’y a plus aucun moyen de sortir par le sous sol.
Nous allons devoir trouver un autre moyen de nous enfuir. Je ne comprends toujours pas pourquoi je ne peux pas me connecter mais ce que je soupçonne dépasse mon entendement. Les circuits doivent être PHYSIQUEMENT grillés. Incroyable !
Je retourne par l’escalier dans le hall et je vois notre groupe d’assaut prêt à parer à toute éventualité. Je les rejoins en essayant de ne pas me faire tuer.
- Nous allons sortir, dit Morphée. Couvrez-moi les gars, je m’occupe de Dufour.
Les autres approuvent sans parler et sortent en se couvrant. De loin on dirait un ballet mais lorsque ta vraie vie est en jeu, tu ne trouve pas ça vraiment esthétique.
Dehors le chaos est indescriptible. Les fenêtres ont éclatées et ont blessées de nombreux passants. La bombe a aussi tuée beaucoup de monde et la circulation est à l’arrêt. Cette scène d’apocalypse ne serait pas complète si une créature infernale n’était pas présente. Je n’avais pas fait attention mais une énorme boule, lâchée d’un avion vient de s’écraser à deux pas, faisant tomber un immeuble entier. Mais les décombres ont bougés. Ce qui en est sorti à terminer de nous terrifier.
Un énorme robot de guerre s’est déplié et à commencé à tirer sur les passants sans distinction. Les rafales ont fauchés une partie des employés de NeuroteQ déjà dehors et sans l’entrainement militaire de notre groupe, qui avait pensé à nous mettre à couvert, nous serions sans doute morts, déchiquetés par une rafale de ces gigantesques mitrailleuses de guerre.
Nous ne pouvons que subir. Anton nous intime de rester à couvert et discute avec Morphée de ce que nous devons faire. Dans la panique, Morphée nous a indiqué un jeune scientifique qui s’approche de nous.
- Aidez-moi et je peux vous sortir de là. Je peux vous mener à un centre d’égodiffusion privé appartenant à NeuroteQ. Je peux vous aidez. Protégez-moi !
Le scientifique ne semble pas rassurer, mais qui le serait alors que la désolation règne dans la rue. La machine de combat semble satisfaite de son travail et se met à remonter la rue dans le sens opposé que nous indique le jeune nous laissant ainsi un répit inespéré.
- Ok, répond Morphée. Nous devons allez vite. Je porte Dufour.
Notre groupe commence à se mettre en marche lorsqu’un basique se poste devant nous.
- Je peux vous sortir de là. Aidez moi, je connais des secrets sur NeuroteQ et je connais aussi un centre d’égodiffusion pas très loin d’ici. Sortez-moi de là !
Décidément, tous le monde le connait ce centre.
- C’est justement là que nous allons, dit Morphée avec son plus beau sourire, suis nous.

CR modifié par relecteur
Putain d’adrénaline ! J’aurais préféré que ce combat se déroule sur un réseau mais c’est ma putain de vrai vie que je pourrais perdre. Et mon enveloppe merde ! C’est pas gratos une saloperie comme ça.
Ils me paieront ça les salauds… Enfin en attendant je suis vivant mais je n’ai plus aucun contact avec les gars.
Il faut que je remonte. Tous le monde est entrain d’évacuer et il n’y a plus aucun moyen de sortir par le sous sol.
Nous allons devoir trouver un autre moyen de nous enfuir. Je ne comprends toujours pas pourquoi je ne peux pas me connecter mais ce que je soupçonne dépasse mon entendement. Les circuits doivent être PHYSIQUEMENT grillés. Incroyable !
Je retourne par l’escalier dans le hall et je vois notre groupe d’assaut prêt à parer à toute éventualité. Je les rejoins en essayant de ne pas me faire tuer.
- Nous allons sortir, dit Morphée. Couvrez-moi les gars, je m’occupe de Dufour.
Les autres approuvent sans parler et sortent en se couvrant. De loin on dirait un ballet mais lorsque ta vraie vie est en jeu, tu ne trouve pas ça vraiment esthétique.
Dehors le chaos est indescriptible. Les fenêtres ont éclatées et ont blessées de nombreux passants. La bombe a aussi tuée beaucoup de monde et la circulation est à l’arrêt. Cette scène d’apocalypse ne serait pas complète si une créature infernale n’était pas présente. Je n’avais pas fait attention mais une énorme boule, lâchée d’un avion vient de s’écraser à deux pas, faisant tomber un immeuble entier. Mais les décombres ont bougés. Ce qui en est sorti à terminer de nous terrifier.
Un énorme robot de guerre s’est déplié et à commencé à tirer sur les passants sans distinction. Les rafales ont fauchés une partie des employés de NeuroteQ déjà dehors et sans l’entrainement militaire de notre groupe, nous ne sourions pas mis à couvert, et donc nous serions sans doute morts, déchiquetés par une rafale de ces gigantesques mitrailleuses de guerre.
Nous ne pouvons que subir. Anton nous intime de rester à couvert et discute avec Morphée de ce que nous devons faire. Soudain, Morphée nous a indiqué un jeune scientifique qui s’approche de nous.
- Aidez-moi et je peux vous sortir de là. Je peux vous mener à un centre d’égodiffusion privé appartenant à NeuroteQ. Je peux vous aidez. Protégez-moi !
Le scientifique ne semble pas rassurer, mais qui le serait alors que la désolation règne dans la rue. La machine de combat semble satisfaite de son travail et se met à remonter la rue dans le sens opposé que nous indique le jeune nous laissant ainsi un répit inespéré.
- Ok, répond Morphée. Nous devons allez vite. Je porte Dufour.
Notre groupe commence à se mettre en marche lorsqu’un basique se poste devant nous.
- Je peux vous sortir de là. Aidez moi, je connais des secrets sur NeuroteQ et je connais aussi un centre d’égodiffusion pas très loin d’ici. Sortez-moi de là !
Décidément, tous le monde le connait ce centre.
- C’est justement là que nous allons, dit Morphée avec son plus beau sourire, suis nous !


Dernière édition par John le Ven 27 Jan - 7:01, édité 1 fois (Raison : Relecture)
avatar
MJ
Admin

Messages : 117
Date d'inscription : 19/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://eclipsephase.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: brouillon CR séance 01 du 13/11/2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum