Scénario 0 : CR mode roleplay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par John le Sam 3 Déc - 9:30

22ème siècle, planète Mars, un module d’habitation perdu au milieu de nulle part

Je gare mon buggy de manière sportive, ses gros pneus-ballons projetant un nuage de fine poussière d’argile qui donne sa célèbre teinte rouge au sol martien. Je descends du véhicule et, en trois sauts gracieux, rendus possible par la faible gravité martienne, je parcours les 15 mètres me séparant du sas d’entrée. Avant de rentrer à l’intérieur, je jette un coup d’œil à Olympus Mons, la plus célèbre attraction de la planète, qui se détache au loin : faut dire qu’un volcan de 27km de haut ça claque !

La réserve d’oxygène intégrée dans le torse de mon morphe modèle alpin martien me permet de me dispenser d’un respirateur mais ce n’est pas désagréable d’être à l’intérieur d’une habitation, avec une pression « normale » et de l’oxygène à volonté ! Alors que je m’apprête à me servir à boire, je reçois un appel. Mon système entoptique affiche le contact sur ma rétine, il est masqué mais son niveau de réputation sur le réseau Liste@ est stratosphérique. Je prends donc l’appel, qui est bref, et me connecte à la toile en RV (Réalité Virtuelle), sur le système privé mentionné lors de l’appel.

En me déconnectant 15 mn plus tard, je suis plein de doutes, l’opération est vraiment risquée, et je risque de me retrouver en plein milieu du conflit entre le Consortium Planétaire et les indépendants de la Ligue Tharsis, position peu enviable… en même temps j’ai choisi mon camp depuis longtemps et c’est l’occasion de faire avancer les choses en participant à des opérations concrètes.

Je lance le programme "absence de moyenne durée" de mon appartement et reprends mon buggy pour me rendre au centre d'égodiffusion indiqué par mon contact. Sur le trajet je me renseigne rapidement sur la toile sur une cité terrienne du nom de Marseille...
avatar
John

Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par Raven le Dim 4 Déc - 15:28

25 juin, 19:45, cité libre de Marseille, planète Terre

C'est enfin l'opportunité que j'attendais, ma chance de sortir de ma trajectoire toute tracée. Ha ça va bien les faire chier mais aussi leur prouver que j'ai pas besoin d'eux ! Par contre ça va pas être simple et faut bien faire attention à ce que les types que j'implique la dedans ne se doute de rien sinon ça pourrait mal finir pour moi...

L'opération consiste à extraire un mec, Adrien Dufour, qui n’est pas encore au courant que son job chez NeuroteQ ne lui plait plus et qu'il est temps de changer d'employeur... J’ai fait jouer mes contacts et j’ai eu le taf, les anarchistes vont voir de quoi Raven est capable ! J'ai tout préparé et ça devrait le faire : organisation d’un meeting avec une bande de mercenaires qualifiés et brainstorming autour du plan d'intrusion. Tout est prêt : repérage du building de NeuroteQ, codes de sécurité et même des infos sur le boss de la sécurité, un certain Herblain, qui a des dettes de jeu... si avec ça je passe pas pour un pro !

A quelques minutes de la rencontre, je suis quand même un peu nerveux. Je regarde par la fenêtre la vue sur le Vieux Port, qui mérite mal son nom car il n'y a plus d'eau depuis belle lurette, une des nombreuses conséquences du réchauffement climatique. Pour me changer les idées, je jette un oeil sur les news

Une femme élégante, dans un tailleur impeccable, lit son prompteur.

Ce soir, à 18h30, heure de Paris, le chancelier Holenberg, représentant de l'Alliance Germanique, a formellement accusé plusieurs cités-états du sud d'espionnage et de piratage informatique, n'hésitant pas à qualifier ces ingérences d'actions terroristes. Nous l'écoutons…

Un homme âgé, vêtu d'un costume de grande qualité, s'exprime en allemand. Au bas de l'écran, ses paroles sont traduites en français et en anglais. L'homme semble fou de rage.

Plusieurs de nos hôpitaux ont subi un blackout total, nos systèmes autoroutiers et ferroviaires ont connu des dérèglements sans précédent causant la mort physique de cent-deux personnes depuis 16h00. On m'informe à l'instant que plusieurs piles sont encore introuvables, laissant craindre une série de morts définitives ! De plus, notre système d'armement défensif a été la cible de plusieurs attaques de hackers dont la  géolocalisation a été confirmée il y a moins d'une heure. Nous ne nous laisserons pas attaquer sans répondre ! Nous allons…

Mouaih, bon finalement je coupe le flux car ça me change pas trop les idées...
avatar
Raven

Messages : 10
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par John le Mar 7 Fév - 18:11

Centre d'égodiffusion de FarTravel, cité libre de Marseille

Ils ont beau t'expliquer que c'est normal après un ré-enveloppement, cette sensation de ne plus contrôler correctement son corps est très étrange. Surtout pour quelqu'un comme moi qui n'y suis pas habitué ! Au delà de ce ressenti physique désagréable, c'est surtout le côté paranoïaque de la chose qui me pose problème : comment être sûr que FarTravael n'a pas conservé une copie de mon égo lors de la diffusion, qu'il pourrait ensuite ré-envelopper pour avoir un fork illégal de moi dont il pourrait faire ce qu'ils veulent...

Bon ça ne sert à rien de psychoter, je me calme et essaie de penser à autre chose. La mission par exemple ! Je rassemble mes souvenirs malgré le mal de crâne et me lève malgré mes gestes imprécis. Je sors de la salle de repos post-diffusion et me dirige vers l'ascenseur. Sa porte vitrée me renvoie l'image d'un homme à la silhouette athlétique et aux muscles saillants. Un morphe Exalté ? Mon employeur a décidément les moyens ! J'observe mon nouveau visage quelques secondes, l'air interdit mais l'ascenseur arrive et les portes s'ouvrent, mettant un terme à ce moment déroutant.

Je sors du centre et là c'est le choc ! La ville est sale et polluée à l'extrême, la chaleur est étouffante et les habitants vivent continuellement dans une brume chimique qui cache le ciel et enveloppe tout d'un manteau grisâtre et poisseux, tuant à petit feu les pauvres qui ne portent pas de masque ou d'implants filtrants. Dominant la vieille ville, d'immenses tours high tech dédiées aux classes supérieures surplombent cet enfer, reliées entre elles par des passerelles féeriques. La lutte des classes n'a jamais été aussi bien incarnée qu'ici !

Je me dirige vers le lieu du rendez-vous avec les autres membres du commando, guidé par le GPS intégré aux implants de mon morphe, qui affiche le trajet en réalité augmentée sur mon entoptique. Arrivé au Vieux Port, je me dirige vers le bar en question. Dans une petite salle tranquille, je retrouve enfin les autres membres de "l'équipe".

Nous sommes 5 :
- Anton, qui semble être le chef d'équipe, vu sa façon de se comporter en leader. Clairement un Ultimiste dans un Remake, leur morphe flippant figurant ce vers quoi l'être humain est censé évolué, d'après leur doctrine.
- Crush, un gros bras dans un morphe Exalté, probablement un ancien militaire, à sa façon de parler.
- Spencer, un hacker enveloppé dans un morphe Bondisseur.
- Raven, le point de contact local, enveloppé dans un morphe m'as tu vu, un Olympien à mon avis. Il parle beaucoup pour ne pas dire grand chose, on dirait qu'il stresse, comme si c'était sa première mission...
- et moi même, John, qui reste en retrait pour l'instant.

La commande de boissons de Raven arrive et, après avoir activé un brouilleur de signal, le briefing commence enfin.
avatar
John

Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par Crush le Mar 14 Fév - 23:39

Un bar du vieux port

Anton, l'ultimiste un peu flippant, prend la parole, confirmant mon intuition qu'il s'agit du chef d'équipe mandaté par le Client. J'imagine qu'il nous a tous recruté via le même canal que moi, le service en ligne EfficientOperatives, mais je me demande comment le dénommé Raven a bien pu être accepté sur ce réseau de mise en relation de "professionnels" car il n'a visiblement pas le même background que nous autres : il parle beaucoup et n'utilise pas le jargon propre aux militaires ou aux services de sécurité...

- Messieurs, la mission est une extraction non volontaire. La cible est un cadre de la R&D, Adrien Dufour. Il travaille dans un bâtiment de NeuroteQ, situé dans le centre ville de Marseille. Notre employeur souhaite également récupérer les données sur lesquelles travaille Dufour, il y a un bonus pour cela, et il faudrait donc l'extraire sur son lieu de travail. Raven, notre point de contact local, nous a préparé un topo, afin de limiter les "interactions incorrectes". Je lui laisse donc la parole

Le "touriste" se lève :
- Ok, merci Anton. Bon alors d'abord le building de NeuroteQ. C'est un bâtiment de 10 étages, les 3 premiers niveaux sont pour le personnel administratif, 4 à 9 sont des laboratoires de recherche, le 10ème est réservé à la direction. Dufour dirige le labo du 5ème étage. J'ai choppé des codes de sécurité qui nous donnent accès aux 3 premiers niveaux. J'ai aussi fait ma petite enquête sur le responsable de la sécurité du site, un certain Daniel Herblain et il a des dettes, ça pourrait donc être un angle d'approche...

En écoutant ce que Raven nous raconte, je dois avouer que je suis surpris : il n'a vraiment rien d'un vétéran, et il se la joue grave mais faut reconnaître qu'il a l'air d'avoir fait du bon taff. Côté matos, il nous assure pouvoir obtenir ce que l'on veut sous 24h, j'en profite pour le tester en demandant un bolter à particules ainsi qu'un pistolet déchiqueteur, on verra bien s'il est bon.

Une fois qu'il a terminé, la discussion s'engage sur le plan d'action. Chacun y participe, tenant bien à montrer aux autres qu'il est un pro et qu'il mérite sa paye. Notre équipe semble tenir la route et accouche du plan suivant :
- Spencer va s'infiltrer demain soir via les conduits d'aération du toit, pour se connecter au réseau interne du bâtiment et pirater l'agenda pro de Dufour pour ajouter un rdv avec un nouveau commercial d'un de ses prestataires actuels. Il va également programmer une visite de contrôle du système anti incendie, cette couverture permettra à toute l'équipe de rentrer avec un véhicule dans le parking du sous sol. Pendant l'opération Spencer fera le monitoring des alarmes et nous servira de coordinateur.
- Raven, sous la couverture du commercial, se pointe au rdv dans le bureau de Dufour et lui injecte un sédatif. Quand c'est fait il nous donne le go.
- John et moi on monte alors les rejoindre par l'ascenseur et on couvre leur fuite vers le parking.
- Anton reste dans l'escalier de service au RdC, en backup, prêt à intervenir pour faire diversion au cas où.

Facile !
avatar
Crush

Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par Spencer le Ven 17 Fév - 18:41

26 juin, 23:00, devant le building de NeuroteQ

Je laisse monter l’adrénaline doucement. La récupération du matériel est toujours un moment important. C’est là où on sait si on s’est trompé d’employeur ou pas. La capacité d’un commanditaire à obtenir du matos est un bon indicateur de ses capacités de paiement. Celui-ci est visiblement du bon côté de la balance car le matériel d’effraction que j’ai commandé à Raven est exactement celui que j’avais demandé. Décidément cette mission n’est pas banale. Déjà je possède des codes de sécurité AVANT la mission et en plus j’ai du matos de premier choix. Cela semble presque trop facile. Il ne va cependant pas falloir baisser ma garde, ce serait trop bête de se faire niquer juste parce que je n’ai pas été assez vigilant. Sur ces pensées, je pars faire mon repérage et pour ce genre de boulot, je préfère faire ça la nuit.

La soirée marseillaise est particulièrement douce, environ 32°C. Dommage que le brouillard de pollution qui règne en permanence gâche ce temps idéal ! Je fais un tour du building de NeuroteQ et repère les spimes (note : caméras et autres capteurs) du réseau public aux alentours. J’essaie de voir également s’il y a un dispositif de sécurité visible (drones, robots, etc) mais, évidemment, ce n’est pas le cas : la miniaturisation des équipements minidrones, nanocameras a compliqué le travail de ma profession…

Je hacke le réseau public, via mon programme Exploit,  pour désactiver les spimes qui pourraient me voir et grimpe au building située en face de NeuroteQ, qui est un immeuble d’habitation à la sécurité moindre. Mon morphe de modèle Bondisseur est censé être du premier choix, ce n’est pas la première fois que je l’utilise, et j’ai même une certaine habitude de ses spécificités. Malgré tout, je reste toujours un peu ébahi devant les capacités phénoménales de distorsion et d’agilité de mon corps. Les augmentations me permettent en effet de grimper en moins d’une minute les 12 étages du bâtiment, tel un singe.

En un souffle je me retrouve donc en haut, surplombant le toit du building de NeuroteQ. J’utilise alors mon scanner pour détecter le signal émis par les systèmes de sécurité. Evidemment il y a un système d’alarme, je casse alors le cryptage avec le programme adéquat puis hacke le système pour que les caméras ne diffusent qu’une image fixe et que les détecteurs soient désactivés une petite minute.

Je prends alors mon élan et m’élance au-dessus des 15 mètres de vide séparant les 2 immeubles, avant d’atterrir sur le toit de NeuroteQ, après une roulade gracieuse. Je me dirige immédiatement vers la parabole de transmission par satellite et cherche son boitier de connexion. Je dévisse le cache et branche une dérivation sur le routeur d’accès, sur lequel je connecte une fibre optique. Puis je me dépêche d’aller vers un conduit de ventilation, déroulant ma fibre. Je dévisse la grille d’accès et rentre à l’intérieur du conduit de ventilation puis remet la grille. C’est bon je suis en sécurité !

Ma position n’est pas très confortable mais mon morphe de contorsionniste me permet de tenir sans problème dans le conduit de 40 cm de diamètre. D’ici je peux me connecter via ma fibre optique au réseau interne de NeuroteQ, non relié à la Toile. Et elle est trop fine pour être détectable par le système de sécurité du toit. Un vrai pro je vous dis !

Je passe en RV et me connecte au réseau interne, et vais enfin savoir si les codes donnés par Raven sont des faux ou pas. J’ai évidemment soigneusement préparé ma fuite au cas où les codes ne seraient pas les bons… Mais ça passe, je suis dans le système ! Tant mieux car cela aurait été beaucoup plus difficile de pirater le réseau d’une hypercorp que le réseau public ou celui des capteurs du toit. Un boulot simple et aussi bien payé, c’est une chance inespérée.

Je suis dans un système de réalité virtuelle basique et commence mon étude prudente des spirales de données qui défilent devant moi. Je commence par le plus important : implanter le faux rendez-vous dans l’agenda de Dufour. Raven ayant l’air bardé d’augmentations sociales, il ne devrait pas avoir de mal à faire avaler ses boniments à Dufour. C’est fait. Du beau travail. J'en profite pour ajouter également le rendez-vous sur l'agenda de l'accueil des visiteurs, histoire que la nana de l'accueil ne soit pas surprise.

Maintenant il faut s’occuper de la maintenance. Pour faire entrer la camionnette et nos amis les gros bras, il faut que j'organise une visite de maintenance. Je porte mon dévolu sur le système incendie, change la date de la dernière inspection et en programme une pour demain. La facilité avec laquelle j’arrive à tromper le système me déroute encore. Décidément des codes d’accès couplés à un certain talent font bon ménage dans cette histoire…

Je me déconnecte du système de NeuroteQ et n’ai plus qu’à attendre demain matin dans ce tuyau.

Avant de me coucher je jette un oeil aux infos

une voix off commente les images d'un bombardement. Des avions de chasse pulvérisent des bâtiments dont la fonction n'est pas précisée. Un commentateur annonce froidement

L'Alliance Germanique vient de lancer à 22h30 plusieurs attaques contre des villes du Sud. Sur ces images, Barcelone et Madrid subissent la première vague d'assaut. Après les déclarations du chancelier Hohenberg en fin de journée, et suite aux nouvelles attaques informatiques visant l'Alliance dans la soirée, cette dernière a déclaré officiellement la guerre à plusieurs cités-états, transformant ses avertissements en actes. Aussitôt des groupes de résistants ont rip...

Je coupe la vidéo, n'ayant que faire des querelles politiques de cette planète, sur laquelle je ne suis là que quelques jours. Plus que quelques heures et je pourrais diriger cette opération. En espérant que ça reste de la routine…
avatar
Spencer

Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par John le Ven 17 Mar - 11:36

27 juin, 09:00, devant le building de NeuroteQ

Anton, Crush et moi sommes dans la camionnette fournie par Raven, et nous nous arrêtons devant le portail du parking. J’espère que Spencer a bien entré notre rendez vous dans leur agenda.

Le visage du gardien s'affiche en RA sur mon entoptique :
- Bonjour, quel est le motif de votre visite ?
- Bonjour, nous sommes de la société ProtectIncendie et nous venons faire la visite de sécurité incendie. Autorisation VI-2214-08.
- Je vous ai bien sur mon planning, allez y, votre place est la 12, au second sous-sol, dans la zone visiteurs


Le portail s'ouvre et nous allons nous garer à la place indiquée. Nous descendons du véhicule tous les 3 avec nos armes dissimulées dans des sacs de matériel et prenons l'escalier pour le RdC, faisant mine d'aller à l'accueil. On donne alors le signal  à Spencer pour qu'il fasse tourner en boucle une image vide de la cage d'escalier. Crush et moi montons alors pour le 4ème étage et restons en attente devant la porte du palier. Anton, lui, reste sur le palier du RdC, près à faire une diversion si nécessaire. J'indique alors à Spencer qu'on est en position.

OK, j'envois notre commercial
avatar
John

Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2016
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par Raven le Jeu 6 Avr - 10:31

09:05, à l'accueil de NeuroteQ

Mon heure de gloire est arrivée, je vais cartonner ! Objectivement je ne vois pas ce qui pourrait merder... bon, le mot objectivement est peut être exagéré, car il y a quand même probablement un lien entre ces pensées et la pilule bleue que j'ai pris avant de venir. J’essaie de garder les idées claires mais c'est plus fort que moi, je suis au taquet ! Je pense que mes employés ne seraient pas ravis de savoir que je prends des trucs mais bon le Nirvana me parait parfaitement adapté à mon rôle de commercial !

Je me présente à la réception, mon speech est prêt et j’ai récolté assez d’informations pour que ma couverture soit crédible. Je suis Didier Ternisien, un des meilleurs commerciaux de la société HyperGene, une société spécialisée dans les thérapies géniques, qui est déjà en affaire avec NeuroteQ (Spencer a regardé dans l'agenda de Dufour et a vu qu'il avait eu rendez-vous avec eux il y a 3 mois). La fille de l'accueil appelle un assistant de Dufour, qui semble surpris du rendez-vous (et pour cause).  Je le baratine en disant que j'ai un nouveau produit à montrer à Dufour, qui correspond à ses demandes exprimées lors de notre dernier entretien. Il capitule.

J’attends un petit moment avant que l'assistant ne me récupère à l’accueil. Direction le 6ème étage. Il me laisse dans un petit salon d’attente situé sur le palier, un écran affichant une chaîne d'info en continu.

Deux hommes se font face sur un plateau télé sobre. Les images alternent entre gros plans et plans larges.

- La médiation de Paris arrive un peu tard certes, mais qui aurait pu dire que le conflit s'envenimerait à une telle vitesse ?
- Je vous en prie ! Le conflit était latent depuis des décennies ! Aussi bien dans les territoires unis de l'Alliance que  dans les cités  indépendantes, les conditions de vie des  habitants se sont  dégradées  de façon alarmante et pas simplement depuis ce matin !
- Allons, les attaques numériques qui se sont répétées hier, et pas seulement celles en provenance du sud, étaient imprévisibles et elles sont seules responsables de la situation actuelle.
- Voilà une analyse bien naïve Mr Grass, ces attaques n'ont fait que mettre le feu aux poudres mais c'est bien la situation sociale et économique qui a explosée hier soir.


L'image du débat est remplacée par celle d'un convoi lourdement blindé portant les couleurs de Paris. Des soldats sortent des véhicules et installent un camp sur la ligne de front pour séparer les adversaires au cœur de  Madrid. Le camp est aussitôt dévasté par une pluie de missiles. Pendant ce temps, la discussion en plateau continue.

- Paris a dépêché des troupes sur place et des ambassadeurs auprès des représentants des deux camps afin de trouver une issue pacifique à ce conflit.
- Ah ! Voilà encore une remarque amusante ! Si j'en crois les images que nous venons de voir, Paris entrera en guerre avant ce soir. Déjà leurs troupes rentrent d'Asie et d'Afrique et selon mes sources, cette décision n'est pas étrangère à la situation en Europe !


- Mr Ternisien ? m'apostrophe Adrien Dufour. Je reprends mes esprits et me reconcentre sur ma mission.
- Oui bonjour Mr Dufour dis je en lui serrant la main.
A ma grande surprise, il ne challenge pas la raison de notre rendez-vous mais m’indique n’avoir que 15 minutes à me consacrer car des travaux urgents l’attendent. Je lui adresse mon plus beau sourire et lui dit que 10 mn suffiront pour lui montrer les progrès réalisés sur notre nouveau super-gène HG2800. Nous passons la porte blindée qui permet l’accès aux bureaux et nous dirigeons vers le sien.

Une fois arrivés, on s’installe. Il me demande de lui rappeler ce qu’on s’était dit à notre dernier rendez-vous, je lui indique d’abord que tout est strictement confidentiel – il active alors l’opacité des parois en verre de son bureau – et je commence à lui parler de bla bla génétique que j'ai pioché sur un forum spécialisé de la Toile, pour faire illusion quant aux avancées sur le gène HG2800. Je place ma mallette juste devant lui, tout en le mettant à l’aise en continuant de lui parler du projet. J’ouvre la mallette et lance alors une vidéo avec le logo de HyperGene, piquée sur leur site. Tout à coup la vidéo officielle s’interrompt pour montrer la vidéo d’un petit chat qui joue avec sa queue. Il est déconcerté (ça alors !) et je profite alors de sa confusion pour lui enfoncer mon injecteur dans le cou et lui injecter le somnifère, qui agit en quelques secondes.

Il tombe à terre inconscient et je commence alors à fouiller son bureau pour récupérer des données utiles. Malheureusement j’ai à peine commencé ma fouille que la porte s’ouvre et qu’un jeune homme, probablement un scientifique, entre. Il remarque immédiatement que Dufour est inconscient, mais dans un réflexe éclair, je l’attrape par le bras et le tire à l’intérieur de la pièce pour refermer la porte derrière lui. « Dufour a fait un malaise » je prétexte pour le rassurer mais ce qui l’attend c’est une rencontre mémorable avec mes cinq phalanges ! Je le sèche facilement et traine son corps dans un coin. Bon plus le temps de fouiller, je décide de sortir pour aller ouvrir à mes camarades de jeu... quand tout à coup une secousse ébranle l’immeuble et l'immeuble sombre dans le noir !

Une alarme retentit alors et je m’aperçois que toutes mes connexions sans fil sont down. C’est quoi cette merde, il y a une autre équipe sur le coup qui essaie de nous doubler ?

Je sens que notre plan sans accrocs est en train de tourner au vinaigre !
avatar
Raven

Messages : 10
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par Crush le Jeu 4 Mai - 17:38

09:22, au 6ème étage du building NeuroteQ

MAIS QUE SE PASSE T IL BORDEL ???
On est dans le noir total mais mes yeux augmentés bioware me permettent de voir malgré tout. C'est probablement la même chose pour John. Le réseau est ETEINT, putain j'ai pas souvenir que ça se soit déjà produit dans ma vie ! Malgré cela, on ne flanche pas, on se regarde avec John et on fonce !

On ouvre la porte d'accès au palier, et on avance vers la porte blindée d'accès aux bureaux, en se couvrant l’un l’autre avec nos pistolets mitrailleurs, en mode tactique. Les systèmes de secours ont pris le relais et indiquent les sorties par un marquage au sol. La porte est cependant verrouillée, et pas moyen de l’ouvrir c'est du solide. J'utilise ma radio pour demander à Raven de venir nous ouvrir mais elle ne fonctionne plus. Et merde, on est coincés comme des cons !

Heureusement, le stress passe rapidement car quelques instants plus tard, Raven nous ouvre de lui même, et on le suit vers le bureau du Dr Dufour. On croise des employés en panique qui nous prenne pour une équipe de sécurité de la corpo et on leur dit de prendre les issues de secours.

On pénètre dans le bureau de Dufour, il est inconscient dans son fauteuil... et un autre type gît par terre.
- Raven, tu te charges du paquet, nous on t’ouvre un passage ! dit John
Alors qu’on s’apprête à partir, on entend une voix :
- S'il vous plaît, emmenez-moi avec vous !
C’est le gars par terre qui s'est réveillé. On se regarde, je m'apprête à lui coller un coup de botte dans la tronche, lorsqu'il dit
- j'ai toutes les autorisations d'accès, je pourrais vous être utile pour sortir du bâtiment ...

Bon, du coup je lui fait un signe affirmatif de la tête. Il se relève, et nous suit. Allez maintenant on se tire en vitesse de ce merdier !
avatar
Crush

Messages : 3
Date d'inscription : 10/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Scénario 0 : CR mode roleplay

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum